I went to Bali too - Julia, 15 jours en famille à Bali : "Sortez de votre zone de confort !"

En attendant la publication intégrale de mes carnets de voyage (2003-2013) en Indonésie sur ce présent site, retrouvez en exclusivité sur le Blog Balisolo une brève interview sur mon dernier voyage à Bali.

Source  balisolo.com

PREAMBULE

Vous êtes aussi un gribouilleur né ? Oui, je suis jamais (ou presque) sans un carnet de notes de type Moleskine. Bien que vivant à l’ère du digital, je ne peux pas m’empêcher d’amener dans mon sac à mains ou sac photo, du papier et un crayon…pour éviter que ma mémoire ne parte en courant ou pour écrire la bonne orthographe d’un nom et ou encore des chiffres. (O grande allergique aux chiffres que je suis)

Mon troisième carnet de voyage en Indonésie sur l’île de Bali, le plus frais dans la mémoire, va commencer à s’ouvrir ici. Ce dernier sera agrémenté de photos et d’instantanés style Polaroid. 

Vous pourrez aussi lire ultérieurement deux autres carnets de voyages (N° 1 et N°2) à Java, Bali et Lombok, respectivement effectués en 2003 et 2007.

Réflexion autour de la Photographie de Voyage

Ça fait longtemps que je n’avais pas ressenti une telle émotion en Photographie, surtout après un voyage. Je ne sais pas comment introduire ce carnet de voyage à Bali 2013, j’avais sans doute besoin de voir une amorce de mes résultats photographiques pour m’y replonger et graver ces clichés souvenir dans ma mémoire et… dans mon cœur. 

Dans mon sac à dos photo, j’avais en ma possession: mon boitier reflex Canon 7D avec un Tamron 17-50 mm à ouverture constante f 2.8, le téléobjectif Canon 70-200 mm f 2.8 non stabilisé et une focale fixe Canon 85 mm f 1.8. Par souci de place dans mon sac à dos, j’ai du me limiter à trois objectifs.

Voici quelques remarques…

Afficher la suite...

Histoire et culture : Bali en 1940, un autre visage

Merci pour ce trésor d’archives !!! En effet, le paysage de Bali est quelque peu défiguré…mais bien reconnaissable même plus de 70 ans après, si l’on s’attarde dans le Bali authentique, on peut retrouver ces scènes de vie identiques: les canards qui courent dans les rizières, les mêmes macaques, ces mêmes paysans, agriculteurs, ces mêmes femmes qui portent de lourdes charges, ce même rythme de vie… Vous prenez le temps de vous immerger dans un village balinais authentique, hors sentiers battus et loin du tourisme de masse… je vous assure que les femmes aux seins nus, on peut toujours en croiser…
dans certains villages… quelques grand-mères charmantes sans aucun complexe ! :) )) (désolée messieurs)

PS. Vous noterez, peut-être avec envie, mesdemoiselles, mesdames la fermeté de la poitrine de ces balinaises, due évidemment au port de charges sur la tête.

Source  balisolo.com

Pour Hari Kartini…, je pars à Bali !

image

image

KARTINI: J’ai une certaine admiration et un profond respect pour cette figure nationale indonésienne. D’autant plus que ses écrits me rappelleront toujours mon dernier passage à Jakarta en 2007, où l’on m’avait offert Les Lettres de Raden Adjeng Kartini: Java en 1900* . Une héroïne morte hélas, trop jeune, en plein coeur d’un combat inachevé pour les droits des femmes indonésiennes. Aujourd’hui, en Indonésie, comme chaque 21 avril, c’est la fête nationale HARI KARTINI. C’est 

Afficher la suite...